120 cyclistes et marcheurs ont répondu à l’appel sur les différents parcours proposés, bravant les menaces de giboulées annoncées pour cet après-midi là.

Bonne humeur et convivialité ont marqué cette première édition de l’ANACRando

On est venu entre collègues de travail et en famille pour une belle ballade de 21 km sur le circuit cycliste en boucle au départ de Plaimpied comme les cheminots de Bourges avec leur club ALPO.

Ils étaient 46 marcheurs à parcourir les 13 km du circuit pédestre en boucle également au départ de Plaimpied. En longeant les berges paisibles du canal de Berry ils auront suivi ce qui entre 1940 et début 1943 a servi à cet endroit de frontière entre le nord du Cher occupé et le sud non occupé.

D’autres enfin, ont recherché le côté plus sportif des parcours au départ de Saint-Georges-sur-la Prée, Sainte-Thorette, Mornay-sur-Allier ou Bengy-sur-Craon.

Un grand bravo aux cyclos de l’ASEAB auxquels se sont joints d’autres cyclistes : partis de Bourges le matin pour rejoindre Mornay-sur-Allier,ils y ont picniqué pour s’attaquer l’après-midi au circuit de 83 km de Mornay à Plaimpied. 150 km à vélo en tout dans la journée.

C’est aussi le choix de la plupart de ceux qui sont partis de Sainte-Thorette.

D’autres, se sont organisés pour se faire transporter au point de départ, à Mornay-sur-Allier ou à Saint-Georges-sur-la Prée. Bel esprit de solidarité comme Michel, empêché momentanément de rouler pour raison de santé et qui proposé ses services en allant avec sa voiture et son porte vélo à Saint-Georges pour proposer de rapatrier ceux qui le souhaitaient après leur arrivée à Plaimpied.

A saluer aussi l’implication des élus, comme le député maire de Vierzon, Nicolas SANSU qui est allé à la rencontre des randonneurs au monument dédié aux passeurs de la ligne de démarcation à Thénioux, comme Mme Isabelle PEREZ maire de Mornay-sur-Allier pour son accueil chaleureux dans ses locaux municipaux.

Enfin, le lieu de ralliement à la Salle polyvalente de Plaimpied-Givaudins aura permis aux randonneurs de se ravitailler dans la convivialité après l’effort et de voir l’exposition sur la ligne de démarcation réalisée par les Amis du Musée départemental de la Résistance et de la Déportation pour laquelle, Xavier TRUFFAUT, responsable du musée a fait une présentation très attractive.

La conclusion de cette journée se fit autour du verre de l’amitié offert par la Municipalité de Plaimpied-Givaudins qui nous a accueilli dans sa salle polyvalente.

De nombreuses photos ont été réalisées que nous publions ici comme annoncé avant la rando.

Les circuits de randonnée tant cyclistes que pédestre sont proposés maintenant comme randonnées permanentes. Vous trouverez sur ce site les topos guides et les liens vers openrunner.com et calculitineraires.fr pour les cartes.

Rendez vous en 2018 pour la 2è édition de l’ANACRando sur la ligne de démarcation dans le Cher !

Les cyclistes de l'ASEAB au départ de Mornay-sur-Allier avec Mme le Maire
Les cyclistes de l’ASEAB avant le départ de Mornay-sur-Allier avec Mme le Maire et les organisateurs de la rando par Régine
Photo-Départ ASEAB de Mornay-13 mai 2017
Les cyclistes de l’ASEAB prennent le départ par Yvon
P1040838.JPG
Départ des randonneurs de Mornay-sur-Allier par Yvon
P1040845.JPG
Serge et Patrick au départ de Mornay-sur-Allier par Yvon
SAM_1793
Par ASPO SNCF
SAM_1779
Les randonneurs de l’ASPO par l’ASPO SNCF
SAM_1778
Sur les 21 km en boucle de Plaimpied par ASPO SNCF
SAM_1776
Sur les 21 en boucle de Plaimpied par ASPO SNCF
SAM_1768
Sur les 21 km en boucle de Plaimpied par ASPO SNCF
SAM_1766
Sur les 21 km en boucle par ASPO SNCF
SAM_1765
Sur les 21 km en boucle par ASPO SNCF
SAM_1764
Sur les 21 en boucle de Plaimpied, à Saint-Just par ASPO SNCF
SAM_1763
A Saint-Just, sur les 21 km en boucle de Plaimpied par ASPO SNCF
SAM_1762
A Saint-Just sur les 21 km en boucle de Plaimpied par ASPO SNCF
SAM_1761
A Saint-Just, sur les 21 km en boucle de Plaimpied par ASPO SNCF
SAM_1760
A Saint-Just, sur les 21 km en boucle de Plaimpied par ASPO SNCF
SAM_1759
A Saint-Just, sur les 21 km en boucle de Plaimpied, par ASPO SNCF
SAM_1758
Le canal de Berry à Saint-Just sur les 21 km en boucle de Plaimpied, par ASPO SNCF

p

SAM_1754.JPG
Panneau « Ici passait la ligne de démarcation au canal de Berry à Saint-Just, par ASPO
SAM_1757
Le canal de Berry à Saint-Just sur les 21 km en boucle par ASPO SNCF
SAM_1755
Le canal de Berry à Saint-Just, sur les 21 km en boucle par ASPO SNCF

AS

SAM_1753
Le canal de Berry à Saint-Just sur les 21km en boucle par ASPO SNCF
SAM_1751
Sur les 21 km en boucle par ASPO SNCF
SAM_1749
Suivez la flèche sur les 21 km en boucle par ASPO SNCF
SAM_1748
Sur les 21 km en boucle par ASPO SNCF
SAM_1747
A Saint-Just sur les 21 en boucle par ASPO SNCF
SAM_1734
Sur les 21 km en boucle par ASPO SNCF
SAM_1733
Sur les 21 km en boucle par ASPO SNCF
SAM_1728
Après les 21 km en boucle par ASPO SNCF
18516055_1846623548930864_2037305859_n
EXPO SUR LA LIGNE DE DÉMARCATION par ASPO
18492371_1846623628930856_1461817622_n
EXPO SUR LA LIGNE DE DÉMARCATION par ASPO
18492251_1846623435597542_772361594_n
EXPO SUR LA LIGNE DE DÉMARCATION PAR ASPO
18471575_1846623462264206_511962963_n
 EXPO SUR LA LIGNE DE DÉMARCATION PAR ASPO
18471371_1846623525597533_759590584_n
EXPO SUR LA LIGNE DE DÉMARCATION PAR ASPO
18471146_1846623635597522_1112164337_n
EXPO SUR LA LIGNE DE DÉMARCATION PAR ASPO
18471094_1846623488930870_836498290_n
EXPO SUR LA LIGNE DE DÉMARCATION PAR ASPO
Photo-Participants US Florentaise départ Mornay-13 mai 2017.JPG
Les cycliste FFCT de Saint-Florent-sur-Cher au départ de Mornay-sur-Allier par Yvon
vierzon (7)
Monument à la mémoire des passeurs de Vierzon morts en déportation par Jean-Michel
vierzon (6)
Monument à la mémoire des passeurs de Vierzon morts en déportation par Jean-Michel
vierzon (5)
Monumenet à la mémoire des passeurs de Vierzon morts en déportation par Jean-Michel
vierzon (4)
Le Cher à Vierzon ou passait la ligne de démarcation par Jean-Michel
vierzon (3)
Le Cher à Vierzon où passait la ligne de démarcation par Jean-Michel
vierzon (2)
Le Cher à Vierzon où passait la ligne de démarcation par Jean-Michel
vierzon
Le panneau « Ici passait la ligne de démarcation » à Vierzon par Jean-Michel
thénioux (12)
Des cyclistes au monument à la mémoire de passeurs à Thénioux par Jean-Michel
thénioux (11)
Passage de cyclistes à Thénioux par Jean-Michel
thénioux (10)
Nicolas SANSU député-maire de Vierzon à la rancontre des cyclistes à Thénioux par Jean-Michel
thénioux (9)
Nicolas SANSU, député-maire de Vierzon à la rencontre des cyclistes à Thénioux par Jean-Michel
thénioux (8)
Des cyclistes avec Nicolas SANSU, député-maire de Vierzon au monument à la mémoire des passeurs à Thénioux par Jean-Michel
thénioux (7)
Des cyclistes avec Nicolas SANSU, député-maire de Vierzon au monument à la mémoire des passeurs à Thénioux par Jean-Michel
thénioux (6)
Passages de randonneurs sur le Cher par Jean-Michel
thénioux (5)
Des cyclistes avec Nicolas SANSU, député-maire de Vierzon au monument à la mémoire des passeurs à Thénioux
thénioux (4)
Les randonneurs passent le Cher par Jean-Michel
thénioux (3)
Les randonneurs à Thénioux, direction Méry-sur-Cher par Jean-Michel
thénioux (2)
Des cyclistes avec Nicolas SANSU, député-maire de Vierzon au monument à la mémoire des passeurs à Thénioux par Jean-Michel
thénioux
Des cyclistes avec Nicolas SANSU, député-maire de Vierzon au monument à la mémoire des passeurs à Thénioux par Jean-Michel
st georges sur la prée
Michel, aux inscriptions à Saint-Georges-sur-la Prée par Jean-Michel
st georges (4)
Saint-Georges-sur-la Prée, départ des cyclistes par Jean-Michel
st georges (3)-1
Saint-Georges-sur-la Prée, départ des cyclistes par Jean-Michel
st georges (3)
Saint-Georges-sur-la Prée, départ des cyclistes par Jean-Michel
st georges (2)
Saint-Georges-sur-la Prée, départ des cyclistes par Jean-Michel
st georges
Saint-Georges-sur-la Prée, départ des cyclistes par Jean-Michel
plaimpied (4)
Le verre de l’amitié à Plaimpied par Jean-Michel
plaimpied (3)
Le verre de l’amitié à Plaimpied par Jean-Michel
plaimpied (2)
Le verre de l’amitié à Plaimpied par Jean-Michel
plaimpied
Allocation de Jean-Michel ATHOMAS au verre de l’amitié à Plaimpied avec à ses côtés M le Maire de Plaimpied, Xavier TRUFFAUT responsable du Musée de la Résistance et de la Déportation et Maurice RENAUDAT, ancien résistant
méry-1
Michel est venu apporter son soutien logistique aux cyclistes partis de Saint-Georges par Jean-Michel
Photo-Jacques par Blandine-0054
Jacques, par Blandine

 

Photo-Jacques par Blandine-0056-1
Jacques par Blandine
Photo-Alain ROUSSEAU-0024
Ligne de démarcation au Subdray par Alain
Photo-Alain ROUSSEAU-0022
Ligne de démarcation sur le Cher par Alain
Photo-Alain ROUSSEAU-0018
Monument à la mémoire des passeurs déportés à Vierzon par Alain
Photo-Alain ROUSSEAU-0016
Monument à la mémoire des passeurs à Thénioux par Alain
Photo-Alain ROUSSEAU-0015
Ligne de démarcation Mairie de Saint-Georges-sur-la Prée par Alain

Allocution de Jean-Michel ATHOMAS, président du Comité du Cher de l’ANACR

lors du verre de l’amitié  à l’issue de la randonnée

Monsieur le maire, vice-président du Conseil départemental,

Monsieur le député du Cher,

Mesdames, Messieurs les maires et les élus,

Monsieur le maire de Bengy-sur-Craon,

Madame la directrice de l’ONAC,

Monsieur le directeur des Archives Départementales et du Musée départemental de la Résistance et de la Déportation,

Monsieur le Responsable du Musée Départemental de la Résistance et de la Déportation,

Monsieur le Président des Amis du Musée Départemental de la Résistance et de la Déportation

Mesdames et Messieurs les représentants des Associations patriotiques,

Messieurs les anciens Résistants et combattants, Maurice RENAUDAT,

Mesdames et Messieurs de l’Association des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation

Messieurs les représentants de nos partenaires et en particulier de l’Éducation Nationale et du CODEP de la Fédération Française de Cyclotourisme,

Mesdames et Messieurs les participants à cette première Randonné cycliste et pédestre sur la ligne de démarcation,

Mesdames et Messieurs et chers amis,

Merci en premier lieu à nos partenaires et en particulier au CODEP de la Fédération Française de Cyclotourisme sans laquelle cette mise en œuvre n’aurait pu se réaliser.

Merci au Conseil départemental pour son soutien et son aide financière.

Merci aux communes situées sur la ligne de démarcation qui nous ont apporté également leur soutien.

Merci au Musée Départemental de la Résistance et de la Déportation et en particulier à Xavier TRUFFAUT qui nous a proposé l’exposition sur la ligne de démarcation dans sa nouvelle version.

La première mouture réalisée par les Amis du Musée de la Résistance a subi une petite cure de jeunesse avec une présentation bien allégée. Je parle du poids, pas du contenu historique.

Merci à lui de nous l’avoir présentée par le détail il y a un instant.

Merci à la Direction Départementale des Services de l’Éducation Nationale.

Merci à la Société MONIN de Bourges pour ses fameux sirops.

Merci à la presse locale pour sa présence.

Merci à la Ville de Plaimpied qui a mis ses locaux à notre disposition et nous offre dans quelques instants le verre de l’amitié.

Je vous remercie enfin, mes amis de l’ANACR et en particulier Jean-Pierre PLANSON et Yvon MORINEAU qui ont proposé l’idée et le concept de cette journée, de cette randonnée, qui ont su convaincre et organiser.

Un travail de près d’une année qui a mobilisé autour d’eux bon nombre de notre modeste association.

Merci à tous les bénévoles qui n’ont pas ménagé leur temps et leur peine.

Pourquoi cette randonnée.

Le 22 juin 1940, en signant l’armistice face à Hitler dans le wagon de Rethondes, les autorités françaises reconnaissent la division du pays en plusieurs secteurs d’occupation. Comme pour d’autres départements, une véritable frontière coupe le Cher en deux jusqu’en mars 1943. La ligne de démarcation matérialise la séparation entre les territoires occupés au nord et ceux du sud, en zone dite « libre », à tort et qu’il convient plutôt d’appeler zone occupée. L’installation de cette frontière pose de lourds problèmes économiques, administratifs et sociaux pour les territoires concernés. Ne pouvant se procurer de laissez-passer, prisonniers de guerre évadés, aviateurs alliés, résistants, réfugiés et juifs persécutés cherchent à franchir la ligne clandestinement. Ces clandestins sont aidés par des frontaliers, par solidarité d’abord, puis par volonté de résister, souvent au sein de véritables filières d’aide au passage clandestin. Ces dernières sont à l’origine de l’une des premières formes d’organisation de résistance dans le département.

Cet après-midi près du pont du Cher à Vierzon, j’ai pu lire avec attention les noms de 14 passeurs Vierzonnais qui on payé de leur vie ces actes de passage, de dévouement.

L’exposition présentée ici devrait combler vos interrogations, surtout avec la présentation détaillée que vient de nous en faire Xavier TRUFFAUT.

Je voudrais simplement vous narrer deux témoignages.

De nombreux subterfuges, prêts de costumes de pompiers, facteurs, cheminots, faux blessés, sont également utilisés pour tromper les Allemands. A Vierzon, le procédé le plus connu est l’utilisation des enterrements. En 1941, l’Abbé Farcet se sert des convois funèbres allant de Viezon-Ville (église) à Vierzon-Bourgneuf (cimetière) pour glisser des clandestins dans les cortèges. Des relations pseudo-amicales se nouent entre les populations et les douaniers allemands qui se font souvent passer pour des Autrichiens. A Preuilly, Quincy (Arthur), le Subdray (Confiture), Vierzon, Saint-Just, Trouy (Willy), certains douaniers laissent passer de la nourriture et de l’alcool. Les femmes et les jeunes filles usent également de leur charme pour passer sans papier ou aider

Témoignage de Mme Delaille de Thénioux :

Quand une poitrine généreuse bouche la vue des Allemands.

« Mlle Solange était forte, dotée d’une poitrine généreuse et surtout elle ne craignait ni dieu ni diable et elle tenta une chose particulièrement osée au poste allemand du pont de Châtre. Ce jour là il faisait nuit, il pleuvait, les rideaux du poste étaient tiré. Solange frappe au guichet et sitôt celui-ci ouvert, elle y engage sa poitrine et raconte quelques bêtises. En se penchant elle bouche la vue des Allemands qui commencent à lui caresser les seins. Pendant ce temps, à quatre pattes, les candidats au passage clandestin rampent au ras de la cabane ».

Bravo à tous les participants.

120 en tout qui ont relevé le défi malgré les risque d’averse.

Mon respect à celles et ceux qui se sont rendus au départ de Mornay-sur-Allier. Nous pouvons applaudir chaleureusement.

MORNAY-SUR-ALLIER : 40 participants

SAINT-GEORGES-SUR-LA PRÉE : 9

BENGY-SUR-CRAON : 1 participant

SAINTE-THORETTE : 17 participants

PLAIMPIED : 46 participants à pied

et 7 participants en vélo.

Quelques mots enfin avant de conclure ce propos et vous parler de l’ANACR (Association nationale des Anciens combattants de la Résistance et amis).

Crée en 1954 et qui s’est ouverte à celles et ceux, ses amis, qui portent ses idéaux, les valeurs inscrites dans le Programme du Conseil National de la Résistance et qui sont sans cesse menacés.

Soixante-douze ans après la victoire du 8 mai 1945 des peuples et des armées alliées sur la barbarie du nazisme et des fascisme, le monde contemporain connaît hélas toujours la guerre, l’oppression, le racisme, les discriminations et épurations ethniques, les persécutions religieuses, le sous-développement social et culturel de populations entières, les actes de terrorisme barbare, tels ceux qui, après et avec d’autres pays, ont frappé la France en 2015, 2016 et en ce début 2017, tous les fléaux contre lesquels il faut se dresser sans faillir.

Les héritiers des idéologies criminelles vaincues en 1945 relèvent la tête, paradent dans les rues, font l’apologie publique de ceux qui se firent les acteurs ou complices des crimes fascistes et nazis, et -pire- retrouvent une audience qui va croissante à la faveur des crises que connaissent nos sociétés et le monde : en Europe orientale et centrale, en Europe tant du Nord que de l’Ouest. En Grèce, un parti ouvertement néonazi est entré au parlement… Dans notre pays, la xénophobie et les discours faisant des immigrés, des réfugiés fuyant les persécutions, les guerres, la pauvreté, la famine, les responsables de maux que connaît notre société -tels le chômage ou l’insécurité- ne sont plus la seule marque de l’extrême-droite mais ont contaminé hélas nombre de discours.

Dans ce contexte, les valeurs humanistes, démocratiques et patriotiques pour lesquelles luttèrent les Résistants et que symbolisent les figures emblématiques de Jean Moulin et du général de Gaulle, cette aspiration à une France et à un monde meilleurs, plus justes et solidaires dont ils furent porteurs -et qu’à exprimé le Programme du Conseil National de la Résistance- restent plus que jamais d’actualité.

Merci de votre attention, j’ai été un peu long mais cette rando qui associe la pratique sportive sans compétition et notre histoire mérite bien quelques explications.

2 réflexions sur “SUCCÈS DE LA RANDONNÉE CYCLISTE ET PÉDESTRE SUR LA LIGNE DE DÉMARCATION ORGANISÉE PAR LE COMITÉ DU CHER DE L’ANACR LE 13 MAI 2017

  1. Rando’ très sympa sauf la fin (Trop de route). Pour l’année prochaine, pensez à un ravitaillement en eau… Vous pouvez pour la prochaine fois faire de la pub’ sur le site de Bourges (INFOPTIMUM) c’est gratuit.
    MERCI POUR CETTE BELLE APRES MIDI.
    A l’année prochaine.

    J'aime

    1. Merci pour votre commentaire. Nous en tiendrons compte pour l’année prochaine en prévoyant un ravitaillement a mi parcours et en modifiant le tracé par exemple en prévoyant un retour par le canal sur l’autre rive pour éviter la route départementale.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s